Actualités

La Suisse a établi sa stratégie pour renforcer sa cyberdéfense

27 avr. 2021

La Suisse a défini sa stratégie en matière de cyberdéfense pour les années 2021 à 2024. Approuvé par la conseillère fédérale Viola Amherd, le document trace l’axe stratégique à suivre et s'articule autour de trente champs d’action dans quatre domaines-clés.

La Suisse a établi sa stratégie pour renforcer sa cyberdéfense

La Suisse a défini sa nouvelle stratégie en matière de cyberdéfense pour la période 2021-2024. La conseillère fédérale Viola Amherd a approuvé le document présenté par le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), indique le communiqué de l'administration fédérale. Le texte fixe le socle de la stratégie du DDPS en matière de cyberdéfense et souligne l’importance, sous l’angle de la politique de sécurité, du cyberespace pour la protection de notre pays.

 

Quatre domaines-clés

 

La nouvelle cyberstratégie du DDPS «comprend toutes les mesures de renseignement et de l’armée prises dans le but de protéger les systèmes critiques dont dépend la sécurité du pays, de se défendre contre les cyberattaques, de garantir la disponibilité opérationnelle de l’armée dans toutes les situations ayant trait au cyberespace et de développer ses capacités et compétences afin qu’elle puisse apporter un appui subsidiaire aux autorités civiles», souligne le communiqué. Le DDPS veut protéger les infrastructures critiques de ses partenaires et renforcer leur cyberdéfense. Une coopération avec des partenaires nationaux et internationaux est au programme.

 

Le DDPS regroupe les 30 champs d'action de sa cyberstratégie en quatre domaines-clés.

- Gouvernance et coordination; par exemple le développement de l’organisation.
- Sécurité et résilience; par exemple la mise en place de mesures servant à rétablir les systèmes après un incident.
- Situation et action; par exemple des mesures défensives en cas d’attaque.
- Monitoring des tendances et soutien; par exemple la recherche, le développement et l’innovation.

 

D’autres aspects relatifs aux cyber-risques et cybermenaces ne font pas partie de la stratégie du DDPS. La cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité sont couverts par la «Stratégie nationale pour la protection de la Suisse contre les cyberrisques» (NCS), qui s'étend de 2018 à 2023. Le Conseil fédéral a par ailleurs récemment nommé le premier chef du projet du commandement Cyber de l'armée suisse. Une fonction dont se chargera Alain Vuitel, actuellement chef de la Base d’aide au commandement (BAC) de l'armée.

 

https://www.ictjournal.ch/news/2021-04-21/la-suisse-a-etabli-sa-strategie-pour-renforcer-sa-cyberdefense

 

Vous accompagne pour vos missions

 

 

danem people Switzerland

Vous accompagne pour vos missions de recrutement de profils "techniciens", "ingénieurs" et "consultants" dans les domaines "Ingénierie" et "IT & Digital"

partout en Suisse.

 

Nous contacter